Le deuil

Le deuil est le processus par lequel on fait l’expérience de la perte. Plusieurs personnes associent le deuil à la mort, mais il peut également s’agir de la perte d’un animal de compagnie, d’une séparation, de la perte d’un emploi, du départ de quelqu’un de proche, d’une maladie ou d’un rêve non-réalisé.

Il y a plusieurs façons de vivre un deuil et celui-ci peut apporter une panoplie de réactions différentes pour chaque personne. Le deuil nous embarque dans un manège telles des montagnes russes et la personne qui le vit peut passer d’une étape à l’autre sans vraiment suivre de tracé précis.

Néanmoins, on peut reconnaitre cinq étapes distinctes associées au deuil :

 

Le choc et le déni

Quand vient l’annonce, on n’y croit pas. On a l’impression que tout est surréaliste et qu’on se trouve dans un cauchemar duquel on va se réveiller. On se déconnecte de la réalité, comme si on était anesthésié. Certaines personnes continuent d’agir comme si de rien n’était, comme si la situation n’avait pas changé.

La colère

Cette étape se caractérise par un vif sentiment d’injustice et où l’on ressent le besoin de trouver un coupable. On peut en vouloir à la personne disparue, aux médecins, à la vie, etc. On peut également ressentir de la culpabilité envers nous-même et vient les discours de « j’aurais dont dû… » et « si j’avais fait ceci ou cela ».

Le marchandage

Semblable au déni, il s’agit cependant là d’une forme différente. On voudrait revenir à la vie normale, on accepte même de changer quelques façons de faire pour revenir en arrière.

Dans le cas d’une séparation, c’est à cette étape qu’on est motivé par le désir de changer. Ce désir est cependant motivé par un sentiment de culpabilité.

La tristesse et la dépression

C’est à ce moment que la réalité nous rattrape de plein fouet. On comprend que les espoirs entretenus jusque-là n’arriveront pas. La peine s’installe et peut nous entrainer jusqu’à la dépression.

L’acceptation

La vie reprend tranquillement son cours. On s’habitue de plus en plus à notre nouvelle réalité. La peine s’estompe et fait place à de nouveaux rêves et à de nouveaux projets.

Combien de temps dure un deuil ?

Comme nous l’avons mentionné plus haut, chaque personne vit un deuil de manière différente. Il n’y a pas de temps prescrit pour la durée d’un deuil. Selon la gravité de la perte, le degré d’attachement, la présence ou non d’un réseau de soutien, seront de nombreux facteurs pouvant influencer la durée et l’intensité.

Toutefois, nous croyons qu’il serait juste de penser qu’un cycle annuel complet soit nécessaire. En effet, les différentes fêtes du calendrier, les dates précises, les moments de l’année et la date d’anniversaire de décès raviveront probablement les souvenirs.

Nos conseils pour vous aider à passer au travers

Donnez-vous du temps

Il faut savoir être indulgent avec soi-même et se donner le temps nécessaire. Vous vivrez une gamme d’émotions et donnez-vous la permission de les ressentir, telles qu’elles sont. Il se peut que vous vous sentiez désengagé dans quelques sphères de votre vie, cela est normal.

Comme mentionné, il se peut que certaines fêtes soient difficiles à traverser. Profitez-en pour instaurer de nouvelles traditions et planifiez ces moments entouré de vos proches.

Exprimez vos sentiments

Bien que l’écriture soit un excellent moyen pour extérioriser ses émotions ; n’hésitez pas à chercher le soutien de vos proches et de votre entourage. Parler de ce que vous ressentez vous permettra de briser la solitude. Il est possible que certaines personnes ne sachent pas trop quoi vous dire, se sentent mal à l’aise ou impuissantes face à votre détresse. N’hésitez pas à leur dire que tout ce que vous avez besoin de leur part, c’est leur écoute, leur chaleur et leur présence.

Demandez de l’aide

N’hésitez pas à aller chercher de l’aide professionnelle. Si vous pensez que le deuil affecte votre santé, n’hésitez pas à consulter votre médecin. Parmi les professionnels de la santé pouvant vous apporter de l’aide ; les travailleuses sociales en font partie.

Consulter vous aidera à prendre du recul, mettre un peu d’ordre dans vos idées et vous aidera à mettre en place un plan d’action pour passer au travers. Il existe des groupes d’entraide pour personnes endeuillées partout au Québec. En appelant Info-Social au 8-1-1, vous pourrez connaitre les ressources disponibles dans votre région.

Contactez-nous pour prendre un rendez-vous!

 

Votre commentaire